Categories
Confinement

une nouvelle sorte de confinement

Le 11 mai le déconfinement est annoncé. Ce même jour l’Etat mettra enfin à disposition des tests. alors que pendant deux mois, le gouvenement nous a martelé RESTEZ CHEZ VOUS en préconisant d’alerter un médecin qu’en cas de détresse respiratoire ; la prescription du gouvernement s’est renouvelée.

Finalement, dès les premiers symptômes il faut agir et on déploie de nouveau les médecins de ville qui au passage ont été privés de la liberté de prescription. A l’évaluation du médecin, les malades se feront testés et conseillés vivement une mise à l’isolement. Pour les habitats précaires pas de panique, Olivier Véran a pris soin d’expliquer comment se sur-isoler dans une chambre, désinfecter tous les objets qu’on pourrait partager avec les autres et porter un masque en permanence si on partage la chambre.

Les médecins se trouveront obligés de déclarer tous les cas de covid. L’application StopCovid n’est prête que pour début juin a priori, mais des brigades sanitaires feront ce travail de traçage à défaut d’avoir pu imposer une solution de contrôle absolu. Les cas positifs seront contactés personnellement pour trouver toutes les personnes avec qui ils auront été en contact pendant la période d’incubation, ces cas contact seront alors aussi contactés personnellement et invités à se confiner etc.

Les maladies sexuellement transmissibles qui restent presque les seules maladies à déclaration obligatoire à être anonymes, se traitent autrement. Pendant les consultations médicales, il en va de la confiance et du bon sens pour informer les personnes sur les rsiques de contamination. Et on verra dailleurs que l’anonymat inscite d’avantage à pouvoir être en confiance et prendre des responsabilités pour informer les personnes qui auraient pu être contaminées.

Quel beau quadrillage la télémédecine nous offre là…