Categories
De résistances Non classés

Emeutes de Villeneuve la Garenne et ses réponses

Dans la nuit du 18 au 19 avril à Villeneuve la garenne, une voiture banalisée est postée au feu rouge, le commissaire de police ouvre la portière et fait percuter un homme qui roulait à moto. L’homme est toujours à l’hôpital avec fracture. Depuis le début du confinement, ce sont 5 personnes tuées par la police et plus de dix personnes gravement blessées.

La nuit est à la révolte avec mortiers, feux de poubelles et affrontements avec les flics. Le lendemain, nuits d’émeutes à Gennevilliers, Pantin, Aulnay-sous-bois, Saint-Denis et d’autres.

Le 20 avril, un commissariat est incendié à Strasbourg. Emeutes à Roubaix, Lille, Laon, Gerland et d’autres.