Categories
Des prisons

Dans les prisons …

10 avril à la taule pour mineur de Lavaur:

Une détenue se jette sur une matonne lui casse le nez et la met dix jours d’ITT. La flicaye constate que depuis le confinement l’ambiance est tendue, comme s’il pouvait en être autrement dans une taule!

Mardi 7 avril prison de Perpignan

Privés de parloirs et de cantine les détenus ont réussit à faire face aux matons pendant deux heures en refusant de rentrer dans leurs cellules après la promenade.

Infos du 3 avril:
En France, le ministère de la justice nous dit que “Le nombre de détenus dans les prisons a baissé de 6266 entre le 16 mars et le 1er avril” mais le même jour, le conseil d’Etat décide la prolongation de plein droit et sans débat des détentions provisoires. Il prolonge de 2 ou 3 mois pour les délits et 6 mois pour les accusations criminelles.
“C’est la pemière fois depuis la loi des suspects de 1793 que l’on ordonne que des gens restent en prison sans l’intervention d’un juge”.
(président de l’ordre des avocats Louis Borré)

Lettre du site trenca l’aillament sur la situation des prisonniers:
Nous avons senti la necessité d’exprimer premierement notre rage, nos inquietudes, notre impuissance, et notre indignation de comment est geré la situation, de comment ils ont isolé, et reclu.


Infos du 22 mars:

En Colombie, une mutinerie a lieu dans la soirée dans la prsion de la Modelo à Bogotta. 23 morts et 90 blessés dont 7 gardiens. Confinés depuis deux jours, les prisonniers et les familles témoignent des conditions de vie infâmes. Des révoltes ont eu lieu dans 13 prisons, deux morts dans un autre pénitentier à Combita, pas d’information pour ce qui est des autres prisons.

Infos du 21 mars:

Emeutes ce soir à Beziers: une trentaine de détenus sont parvenus à découper les grillages des zones de promenade.

A la prison de Draguignan, une quarataine sont en train de tout détruire. La porte de la cour de promenade et des tables sont cassées.

Des refus de réintégrer les cellules ont lieu à Marseille, Sequedin, Roanne, Aix-Luynes, Nanterre, Varrennes-le-grand, au mans suite au estriction des activités et des parloirs.

Prisons où ont eu lieu des émeutes dès le 17 mars en France: Aiton, Angers, Douai, Epinal, Grasse, La Santé, Lille-Sequedin, Maubeuge, Metz, Montauban, Nancy, Perpignan, Saint-Etienne, Toulon, Valence et Varennes-le-Grand. Les Eris sont intervenues dans plusieurs de ces #taules, et à Grasse, les matons ont tiré.

Infos d’Iran du 19 mars et 20 mars

Les autorités du régime refusent systématiquement l’accès aux soins médicaux aux détenus malades provoquant l’invalidités et la mort. Dans plusieurs prisons les détenus se sont mutinées: Parsilon à Khorramabad, au nord de l’Iran, ils ont désarmé les gardiens et se sont échappés. Les gardiens et les forces répressives ont ouvert le feu sur 250 détenus, plusieurs ont été tués. Ce fut la même situation à la prison centrale d’Aligourdaz, le 20 mars.

Infos du 16 mars:

affrontements dans les prisons libanaises, les détenus demandent l’amnistie générale; suite à la remise en liberté d’Amer Fakhoury, milicien de l’armée du liban sud qui avait torturé et mis à mort des prisonniers et collaboré avec Israël pendant la guerre civile libanaise. Pressions de la part des activistes et d’avocats pour la libération des manifestants qui ont permis d’éviter de nouvelles mises en détention.